SPORTING CLUB LE RHEU : site officiel du club de foot de LE RHEU - footeo

INSOLITE : Un Rheusois était à Rio pour le match face à l'Allemagne

7 juillet 2014 - 23:02

Quentin Bernard, vendredi au stade de Maracana de Rio, avant le match Allemagne-France

(Article OUEST FRANCE du 07 Juillet 2014)

Vendredi au Maracana de Rio de Janeiro, il y avait un Rheusois parmi les 4 000 Français qui avaient réussi à obtenir le précieux sésame ! Ce, afin d'assister au quart de finale de la Coupe du monde entre l'Allemagne et la France.

Quentin Bernard, 29 ans, joueur et dirigeant dans la section du Sporting, a en effet traversé l'Atlantique pour goûter à cette aventure. Il raconte. « Avec mon père, nous avons déjà fait quelques voyages pour assister à des rencontres à l'étranger. En 1996, nous étions allés en voiture jusqu'à Newcastle pour assister à un France-Roumanie lors des championnats d'Europe, explique Quentin. Lors de la Coupe du monde 1998, nous avions acheté le Pass pour assister à cinq rencontres au stade Bollaert de Lens. Nous avions alors vu la victoire de la France sur le Paraguay en 8e de finale. Cela reste de magnifiques souvenirs d'enfance. C'est pourquoi, j'ai eu envie d'y regoûter... »

L'amour du ballon rond est bien évidemment un moteur important, mais c'est ce n'est pas le seul.« À travers ces voyages, ce que j'aime sentir c'est le lien des gens avec ce sport. Hier, avant le match, j'ai échangé avec des supporters argentins, c'était très intéressant. Ici au Brésil, la pauvreté se voit à tous les coins de rue, c'est très prenant. Alors quand on parle de football, les gens s'illuminent, ils oublient leur quotidien. Le football, prend une véritable dimension sociale, il leur permet de masquer leur détresse et de s'évader. J'avais déjà éprouvé ce sentiment à 10 000 kilomètres d'ici, en France, à Lens. Là-bas, le football remplit la même fonction d'évasion. Même si c'est très fugace ! »

Ce vendredi, après le match de la France, il a tout de même ressenti une pointe de déception. « Nous ne sommes pas passés bien loin de l'exploit. Malgré tout, je savoure la chance d'avoir pu assister à cet événement mondial. Cela restera un souvenir extraordinaire que je pourrai partager plus tard avec mes enfants ! »

La soirée n'était pourtant pas terminée avec une autre expérience : assister au match Bresil-Colombie au milieu des supporters locaux sur la plage de Copacaba. « C'est à vivre une fois, surtout dans ce cadre ! À chaque but, c'est le délire. Les gens pleurent, crient, c'est hallucinant ! Le plus dangereux, c'est qu'ils font sauter des pétards dans tous les coins. »

Après un peu de tourisme autour de Rio, Quentin va reprendre ce lundi le chemin de Rennes, riche de cette nouvelle expérience.

Commentaires

PHOTOS / VIDÉOS

Vous êtes en possession de photos ou de vidéos ou bien encore vous souhaitez publier un article, merci d'adresser vos pièces jointes à : hjehannin@gmail.com